L’orgueil

Publié le par HABIBA


Le terme courant utilisé dans le Qur’an et la Sunnah pour l’Orgueil est "Kibr". Il est différent du mot "Kibar" qui signifie "vieillesse". Le Kibr est considéré comme une des raisons qui empêchera l’accès au Paradis (al-Jannah).


Le Prophète  a dit : "Quiconque aura le poids d’un grain de moutarde de Kibr dans son cœur n’entrera pas au Paradis". Les Sahabah (compagnons du Prophète Muhammad ) furent terrifiés par cette déclaration. L’un d’entre eux dit au Prophète "J’aime que mes vêtements et mes chaussures soient propres et beaux". Le Prophète répondit : "Ce n’est pas cela. Allah est Beau et Il aime la Beauté". Il donna alors la signification : al-kibru batarul Haqqi wa ghamtun naas "Le Kibr est le rejet de la Vérité et le mépris des gens."


Le Qur’an nous rappelle dans plusieurs versets que ceux qui ont le Kibr "al-moutakabbirine" auront leur place en Enfer. Le Qur’an et la Sunnah s’attaquent ainsi à la racine du problème en rappelant à l’être humain son origine (boue, argile, une goutte de liquide sans valeur, etc.) pour qu’il n’ait aucune raison d’être arrogant.


Les deux principales parties du Kibr sont celles mentionnées dans le Hadith précédent :

1. Batar-ul-Haqq : Rejet de la Vérité

Il est manifesté lorsque quelqu’un n’accepte pas la Vérité qui lui est présentée avec les preuves évidentes du Qur’an et de la Sunnah. Il est à rappeler qu’il y a souvent lieu à de multiples interprétations ; par conséquent, accepter une interprétation au lieu d’une autre n’est pas un signe de Kibr. Le Kibr c’est penser que sa propre opinion passe avant la vérité claire (preuve textuelle). Est inclus dans Batar-ul-Haqq (Rejet de la Vérité) le fait qu’on accepte la vérité de manière sélective : c’est-à-dire lorsqu’elle sert l’intérêt personnel ou lorsqu’elle provient de certaines personnes et pas d’autres.


2
. Ghamt-un-Naas : Mépriser les autres

C’est le fait de se sentir supérieur aux autres. L’Imam Ghazali nous rappelle qu’il y a souvent une raison de penser le contraire, c’est-à-dire que n’importe qui peut être meilleur que vous. Par exemple, lorsque vous voyez une personne moins riche que vous, il faut vous dire : "cette personne aura moins de compte à rendre le Jour du Jugement, elle est donc meilleure que moi." Lorsque vous voyez une personne plus âgée que vous, il faut vous dire : "cette personne a eu plus de temps pour adorer Allah et faire de bonnes oeuvres, elle est donc meilleure que moi." Si elle est plus jeune : "cette personne a eu moins de temps pour désobéir à Allah, elle est donc meilleure que moi" et ainsi de suite. Il faut juste trouver des raisons pour penser que les autres sont meilleurs que vous.


N’est pas considérée comme une manifestation de Kibr le fait d’exprimer ses opinions de façon énergique et de les soutenir avec tous les arguments possibles. C’est bien sûr dans le cas où on a la volonté d’accepter ses erreurs si on nous prouve qu’elles sont fausses et de reconnaître son ignorance lorsque l’on ne connaît pas la réponse à une question. Mais avant de juger les gens gonflés d’orgueil etc., on doit être vraiment attentif aux règles vues précédemment. De ce fait, pourquoi ne pas laisser le jugement à al-Hakam (Le Juge) al-Adl (le Juste), c’est-à-dire Allah SWT et on se déchargera ainsi à rendre compte de notre jugement le jour de la Résurrection. Nous n’avons rien à gagner à être jugé, et les pertes potentielles pourraient être considérables.
C’est pourquoi nous devons passer notre temps à regarder au plus profond de notre propre cœur. D’après mon expérience personnelle, avec mon propre cœur, plus je regarde profondément, plus je suis terrifié, car ce que j’y trouve, la plupart du temps, est impensable et honteux.


Puisse Allah nous aider à nous montrer nos propres défauts et nous aider à les combattre. Et puisse Allah ne pas nous rendre comme celui qui voit une écharde dans l’œil de son frère alors qu’il n’arrive pas à voir une branche d’arbre sortir de son propre oeil, comme le disait Abou Hourairah (RA).


w’Allahu Ta’aala A’lam (et Allah est le plus savant)

Publié dans Rappels

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

smail78 11/06/2008 23:57

L'orgueil est une maladie de l'âme,une maladie mentale même.C'est le plus perniceux de tous les maux,qu'Allah nous en éloigne.Je vous conjure chers frères et soeurs en religionde mesurer avec discernement la gravité de ce péché:C'est par orgueil qu' Iblis est devenu Iblis refusant de se prosterner devant Adam comme enjoint par Allah.Il est rapporté de notre prophéte (Paix et Salut sur lui):'N'est pas musulman celui qui n'aime pour son frère ce qu'il aime pour lui-même' (hadith sahih rapporté par Bokhari)Comment alors le musulman peut-il mépriser et dédaigner son prochain?Par son caractère bestiale notre nafs penche facilement vers ce vice.Il faut perpétuellement dompter notre nafs en nous rapellant que nous sommes rien par nous même si ce n'est par la grâce infine d'Allah.Un credo de la sincérité en religion (Ikhlas) est l'humilité du croyant  qui s'abandonne entièrement à la volonté d'Allah et place confiance (tawakoul) en Lui seul.Dès lors si une gràce d'Allah nous parvient nous devons être reconnaissant envers Allah en l'adorant davantage (chokr).Il faut alors bien nous persuader que tous ce que nous possédons(intelligence,beauté,bonne santé,richesse matérielle ) n'est qu'un dépôt de la part d'Allah.Nous devons employer ce dépôtà nous rapprocher d'Allah en aimant notre prochain suivant l'enseignement de notre prophète bien-aimé Mahomet (Paix et Salut sur Lui)L'orgueil entrave notre cheminement vers la connaissance et la vérité.Il ronge notre foi et l'affaiblit.C'est pourquoi il faut savoir être humble et mesuré en toutes circonstance et ne jamais verser dans l'excès,voire s'humilier de temps à autre pour dompter notre nafs,mais c'est là un degré de piété qu'on ne peut exiger de tous le monde.L'orgueil affaiblit la cohésion de notre umma et son corrollaire ,la jalousie, dont,nous Arabes, sommes malheureusement coutumiers bien que cela soit en totale contradiction avec le message de notre religionQu'Allah nous préserve (et moi le premier) de ce vice car nous étres humains sommes faiblesJe prie pour vous cheres frères et soeurs en religion.Qu'Allah vous préserve et affermisse votre foi