L'épouvante du Jour de la résurrection

Publié le par Habibati


Quand viendra le terme définitif de tous les habitants de la terre, ses humains, ses djinns et ses démons, ses bêtes sauvages, ses fauves, ses animaux domestiques et ses reptiles, tous s'aligneront alors sur le lieu de la Station de la comparution et du jugement. Les étoiles du ciel seront dispersées. Le soleil et la lune auront perdu leur éclat. La terre sera plongée dans l'obscurité à la suite de la disparition de son luminaire et de l'extinction de sa lumière.

Au moment où toi et les créatures vous trouverez dans cet état, le ciel, le plus proche, chancellera au-dessus de vous. Si immense qu'il soit, il tournoiera au-dessus de vos têtes. De tes propres yeux, tu verras cet événement terrifiant.

Puis ce ciel se fissurera sur toute son immense surface, cinq cents années. AL' Comme le bruit de cette rupture paraîtra effrayant à tes oreilles. Puis, il se disloquera et éclatera sous l'effet de l'énormité de l'effroi causé par le jour de la résurrection. Les anges se tiendront, debout, sur ses bords qui ne se fêleront pas et ne se disperseront pas non plus.

Que penses-tu de cette terreur qui fera fissurer le ciel dans toute son immensité ? Son Seigneur fondra le ciel qui deviendra semblable à de l'argent en fusion, coloré de cuivre jaune, à cause de la grande frayeur provoquée par le Jour de la résurrection.

Comme le dit le Grand, le Majestueux: il est devenu :


« [...] écarlate comme le cuir rouge »
Sourate 55 : Le Tout Miséricordieux (Ar-Rahman) verset 37

et :


 
« Le jour où le ciel sera comme du métal en fusion
et les montagnes comme de la laine».
Sourate 70 : Les voies d'ascension (Al- Maarij) verset 8 - 9

Quand les anges du ciel le plus bas se tiendront sur ses bords, ils descendront ensuite, en rangs serrés, sur la terre pour la comparution et le jugement. Ils dévaleront de ses bords, corps imposants, avec leurs tocsins. Leurs voix élevées sanctifieront le Très-Haut Roi qui les fait descendre, en rangs serrés, sur la terre, humiliés et mesquins, pour comparaître devant Lui et répondre à Ses questions.

Imagine leur descente précipitée des nuages avec leurs corps opulents, la frayeur dans leurs voix et leur diversité, têtes baissées, avilis car ils vont comparaître devant Allah , le Puissant, le Majestueux.

Yahyâ Ibn Ghaylân a dit, suivant une chaîne de garants remontant à `Umar Ibn al-As : L'Envové d'Allah - Que la grâce et la paix soit sur lui - a dit :

« Mon Dieu ! Un ange, ses caroncules sont à cent ans de marche des commissures de ses paupières ». II a dit aussi: « Allah le Puissant, le Majestueux, possède un Royaume dont la superficie, entre le clignement des cils des yeux, équivaut a cent années ».
 


 

Ô ta fraveur, la frayeur de toutes les créatures, leur crainte que les anges n'aient reçus des ordres à leur sujet. Aussi les interrogeront-ils ainsi: « Notre Seigneur est-Il parmi vous ? » Les anges, par vénération pour leur Roi, s'effareront de leur question. C'est alors qu'ils appelleront de leurs voix pour les disculper: Il est loin des habitants de la terre pour qu'ils puissent s'imaginer le voir de leurs veux. Ils déclareront: « Gloire à notre Seigneur ! Il n'est certes pas parmi nous, mais Il viendra ». Ils reprendront leur alignement, regarderont les créatures dont les têtes seront baissées, humiliées en ce jour. Imagine ces anges, recouverts de leurs ailes, les têtes baissées, formes immenses, avilis, misérables et humbles devant leur Seigneur. Il en sera ainsi jusqu'au septième ciel. Le nombre des habitants de chaque ciel se multiplie et leurs corps sont gigantesques. Tous, dans le même alignement, regarderont les créatures.

Il en sera ainsi jusqu'au moment où les habitants des sept cieux et de la terre arriveront au lieu de la Station. Le soleil dégagera une chaleur d'une intensité équivalente à dix années et s'approchera des têtes des créatures à une distance égale à la portée d'un arc ou de deux. Il n'y aura d'ombre pour personne, si ce n'est l'ombre du Trône du Seigneur des univers. Certains seront à l'ombre du Trône. D'autres seront exposés à la chaleur brûlante du soleil dont l'incandescence intensifiera l'angoisse et l'impatience.

Après quoi, les nations se bousculeront et se heurteront les unes aux autres. Elles se gêneront au point que les pieds des uns ne se distingueront plus de ceux des autres et que les gorges s'étrangleront de soif. La chaleur intense du soleil s'unira à la respiration saccadée des créatures. Les corps se bousculeront. La sueur inondera leurs corps et coulera jusqu'à former une nappe qui couvrira la surface de la terre et remontera le long des corps, selon le degré de leur hiérarchie et de leur position auprès d'Allah - Exalté soit-Il -, Allah de puissance et de Gloire, mesure de bonheur et de malheur. Pour certains, la sueur atteindra les chevilles, d'autres la taille et d'autres encore les lobes de leurs oreilles. Certains disparaîtront presque dans la sueur tandis que d'autres n'auront de la sueur qu'à mi-corps.

`Umar Ibn Sa'îd - qu'Allah soit satisfait de lui - a dit:

« J'ëtais assis auprès d'Ibn Amrû (Ibn ai-As) - qu'Allah soit satisfait de lui - ainsi qu'Abû Saïd al-Khudarî - qu'Allah soit satisfait de lui -. C'était un vendredi. L'un des présents dit â son compagnon : J'ai entendu l'envoyé d'Allah - Que la grâce et la paix soit sur lui - demander : « A quelle hauteur la sueur montera-t-elle sur le corps du fils dAdam, le Jour de la résurrection ? ». L'un d'eux répondit : « Jusqu'aux lobes de ses oreilles ». Un autre a dit: « Jusqu'à la bouche » ». Ibn `Umar traça une ligne de sa bouche aux lobes de ses oreilles et dit alors : « Jusque là ! ». L'un des compagnons leur a dit: « Je ne vois pas de différence ».

Khaythama (Ibn `Abd ar-Rahmân) - qu'Allah soit satisfait de lui -, selon Abd Allah' (Ibn `Umar Ibn al-Khattâb) - qu'Allah soit satisfait de lui -, a dit :

« Toute la terre sera feu le jour de la résurrection, et derrière elle, le Paradis. Les créatures y apercevront les vierges aux jeunes seins arrondis et les coupes pleines. Par Celui qui a l'àme de AbdAllah entre Ses mains, l'homme, oui, sera inondé de sueur au point qu'elle coulera sur la terre tout le long de sa taille. Puis, elle montera jusqu'à ses narines avant de rendre les comptes ». Il lui demanda: «Quand cela se produira-t-il ? Ô Abû Abd ar-Rahmân ! ». Il répondit: « Quand les gens seront interrogés ».

Selon Ibn `Umar - qu'Allah soit satisfait de lui -, l'Envoyé de Dieu -sur lui la grâce et la paix- a dit: «L'homme (ou selon une variante: le mécréant) se lèvera, le_jour de la résurrec­tion, dans une mer de sueur qui atteindra, du fait de la longue attente, le milieu de son oreille ».

Selon `Abd Allah - qu'Allah soit satisfait de lui -, le Prophète d'Allah - Que la grâce et la paix soit sur lui - a dit :

« Le Jour de la résurrection, le mécréant sera submergé par sa sueur jusqu'à la bouche du fait de la longue attente de ce jour. Il lui a été demandé : « Qui attendra pendant toute cette longue journée ? » Il répondit : Tous. Ce mécréant dira alors : « Seigneur ! Prends-moi en Ta miséricorde même si c'est en Enfer ». Et toi, tu seras, sans aucun doute, l'un d'eux. »

Imagine alors ton angoisse quand la sueur s'élèvera sur toi, que l'affliction t'enserrera comme une chape et que tu sentiras ta poitrine oppressée à cause de la densité de la sueur, de l'effroi et de la frayeur. Les gens, avec toi, attendent le jugement dernier précédant la Demeure du Bonheur ou bien la Demeure du Malheur, jusqu'au moment où ce calvaire, le tien et celui de toutes les créatures, aura atteint son paroxysme. Leur station debout sera longue, sans que personne ne leur parle ni ne les regarde. Que penses-tu de leur Station trois cents années sans rien manger, ni boire, sans le moindre brin d'air rafraîchissant leurs visages, sans douce brise parfumée, sans pouvoir se reposer de la fatigue de leur Station debout au point d'épuiser leurs forces et de n'avoir plus aucune énergie ?

Qatâda ou Ka'b Ibn Mâti' al-Hamrî - qu'Allah soit satisfait de lui - a cité ce verset :


« Le jour où les gens se tiendront debout devant le Seigneur de l'ûnivers »
Sourate 83 : Les fraudeurs (Al-Mutaffifune) verset 6.

et a dit : « Ils se tiendront debout quelques trois cents ans ».

Il a dit : J'ai entendu al-Hasan Al-Basrî - qu'Allah soit satisfait de lui - dire :

« Que penses-tu de ces peuples, debout sur leurs pieds, dans l'attente d'Allah - Exalté soit-Il - pendant cinquante mille ans sans rien manger et sans rien boire au point que leurs cous se brisent de soif et que leurs ventres soient brûlés par la faim. Ils seront amenés au Feu. Ils seront conduits vers une source, arrivée au plus haut degré d'ëbullition, exhalant avec intensité son odeur. Une fois que leurs efforts seront épuisés, incapables d'aucune énergie, les uns adresseront la parole à d'autres pour rechercher qui pourrait intercéder en leur faveur auprès du Seigneur afin qu'ils puissent se reposer de l'étât et de la station debout où ils se trouvent, et aller ensuite soit au Paradis, soit au Feu. Ils iront voir Adam, Noé et, après lui, Abraham, puis Moise et Jésus. Chacun d'eux leur répondra : « Mon Seigneur est, aujourdhui, dans une colère qu'Il n'a pas ressentie de semblable avant ce jour, ni ne connaîtra après ». Tous citeront ce fort courroux de leur Seigneur. Chacun d'eux ne pensera qu'à lui-même. Il dira : « Ma personne ! Ma personne ! » Il pensera d'abord à lui-même avant d'intercéder en leur faveur auprès du Seigneur parce qu'il sera trop préoccupé par sa personne et son salut ».

C'est ainsi qu'Allah - Exalté soit-Il - dit :


« Le jour où chaque âme viendra, plaidant pour elle-même »
Sourate 16 : Les abeilles (An-Nahl) verset 111.

Imagine les voix des créatures. Elles appelleront ensemble. Chacune d'elles, livrée à elle-même, s'écrie : « Mon âme! Mon âme ! » Tu n'entendras que cette parole :

« Mon âme ! Mon âme ! »

Publié dans Imagines toi ! ! !

Commenter cet article

salma 11/03/2008 12:30

salem 3aleykoum wa rahmatoulah wa barakatouhbismillahun immense barakAllah oufiki pour ce rappel qui remet les idées en place !

MOUSLIMA38 20/10/2006 13:54

FRANCHMEN TON SITE FAI BCQ REFLECHIR Mé  AL HAMDULILAH EURUZMEN KIL Lé LA AMINE

MOUSLIMA38 20/10/2006 13:54

FRANCHMEN TON SITE FAI BCQ REFLECHIR Mé  AL HAMDULILAH EURUZMEN KIL Lé LA AMINE