Le Pèlerinage à la Mecque

Publié le par HABIBA

(Hadj, Al hajj)

 

Au moins une fois dans sa vie si le croyant - homme ou femme - en a les moyens, physiques et matériels.

C'est une obligation pour tout musulman au moins une fois dans sa vie s'il (s'il en a les moyens financiers et physiques).

Le hâjj (/a/ long) (arabe : حَاجّ [āǧǧ], ou حَاجِّي [āǧǧī], pèlerin) désigne aussi toute personne qui a fait ce pèlerinage. Il est alors accolé au nom de la personne, comme marque honorifique, quand on s'adresse à elle.

Al-hajj est le titre de la sourate XXII du Coran.

Dhû al-hijja (arabe : ذو الحِجّة [ū al-ijja], celui du pèlerinage) douzième mois de l'année musulmane au cours duquel se fait le grand pèlerinage.

Il y a trois types de Hajj

§   Le pèlerinage est dit « tamattu` » s'il est fait pendant le mois du pèlerinage et dire son intention de faire un « petit pèlerinage » (`umra). Ce pèlerinage doit se terminer par le sacrifice d'un animal. (arabe : تَمَتُّع [tamattu`], jouissance; possession)

§   Le pèlerinage est dit « qirân » si le pèlerin déclare son intention d'effectuer le grand et le petit pèlerinage en même temps. Il ne rasera ses cheveux qu'après la lapidation de al-`Aqaba et quittera alors l'état de sacralisation. Il doit offrir un animal en sacrifice. (arabe : قَران [qirān], union)

§   Le pèlerinage est dit d'« ifrâd » si le pèlerin déclare ne vouloir faire que le grand pèlerinage. Il restera en état de sacralisation jusqu'au jour du sacrifice mais n'offrira pas d'animal en sacrifice. (arabe : إفْراد [ifrād], individualisation)

Les rites sont :

Les rites sont légèrement différents selon qu'on habite la région de La Mecque ou non, particulièrement les rites de sacralisation (ihrâm) qui sont fait au moment de l'entrée dans le territoire sacré pour les gens de l'extérieur. Ils varient aussi légèrement selon les écoles juridiques de l'islam (madhhab).

§   Premier jour : 8 dhû al-hijja. Déclarer son intention de faire le pèlerinage par une formule rituelle répétée par trois fois. (نِيَّة [nīya], projet ; volonté)

§   Se mettre en état de sacralisation. (ihrâm) (1)

§   Faire les sept rondes autour de la Kaaba en essayant d'embrasser la pierre noire. (matâf) (2)

§   Faire sept fois la marche (420 m dans un long couloir attenant à la mosquée) entre Safâ et Marwah en souvenir de l'errance d'Agar à la recherche d'eau pour Ismaël. Puis boire à la source Zamzam. (سَعْيي [sa`yi], course; effort; recherche) (3)

§   Se rendre au lieu dit « Mîna » à 4 km de La Mecque et faire les prières de l'après midi (asr), du soir (maghreb et icha) et du matin (fajr). (4)

§   Deuxième jour : 9 dhû al-hijja. Lorsque le soleil se lève il faut avancer vers la montagne `Arafat (20 km) et y faire la prière de midi (dhur) et de l'après midi en s'assurant bien être au-dedans des frontières de `Arafat. Il faut rester dans ce territoire jusqu'au soleil couchant. C'est de ce point que le prophète fit son discours d'adieu. (وُقوف [wuqūf], halte; station debout; pause) (5)

§   Après le coucher du soleil, il faut aller vers « Muzdalifa ». À l'arrivée, il faut faire les prières du soir. Il faut rester à Muzdalifa jusqu'à ce que la nuit soit tombée. Le pèlerin va se munir de cailloux pour la suite des rites. (6)

§   Troisième jour : 10 dhû al-hijja. Après la prière du matin le pèlerin revient vers Mîna. Le premier jour de la fête du sacrifice (Aïd al-Adha) le pèlerin parcourt les 300 m qui le séparent du lieu où Abraham emmena son fils Ismaël pour le sacrifier. Sur le parcours il rencontre trois piliers qui symbolisent les trois points où Iblîs tenta de le détourner. Le pèlerin lapide ces piliers avec les cailloux ramassés la veille. (7)

§   Dans l'intervalle, il faut tuer l'animal d'offrande qui symbolise le bélier qu'Abraham a sacrifié à la place de son fils. Il faut en manger mais la plus grande partie doit être donnée aux indigents. (8)

§   Il faut aussi refaire les rites (2) et (3) « circumambulation du retour ». (9)

§   Effectuer une dernière circumambulation: celle d'adieu et sortir de l'état de sacralisation : Pour les hommes se couper les cheveux très court ou se raser la crâne, pour les femmes raccourcir la longueur des cheveux. (ﺗﻘﺼﻴﺮ [taqīr], diminution; nettoyage).

 

Souvent le pèlerinage se prolonge par une visite à Médine sur la tombe des fondateurs de l'islam.

Publié dans => Le Pèlerinage

Commenter cet article

Boureima(Ibrahim) 29/10/2011 18:24


Moi j'aimerais juste te remercier pour ces précieuses informations dans ton site. C'est très instructif. Qu'ALLAH t'aide. Encore merci infiniment.


adel 15/02/2009 20:32

salam alekoumvoici un site sur le pélerinage ( livres, fatwas, conseil, vidéo, information etc.. )http://lepelerinage.over-blog.com/venez nombreux et faite passez l'info autour de vous barakala aoufikoum

Sweet Loona 10/05/2005 16:36

Tout d'abord bravo pour ton site il est vraiment réussi et instructif :.)
Cependant j'ai une question : je suis catholique et je viens de voir que "Abraham" est mentionné dans le Coran ?? Comment cela se fait-il?Car cette histoire de sacrifice est aussi dans la bible, les deux religions auraient-elles un lien ???
Merci pour ta réponse, bonne continuation à toi et à bientôt :.)

linecool 10/05/2005 13:36

C'est impressionant !

olivier 09/05/2005 22:06

Quelle patience pour réaliser tout ça... Vraiment, chapeau!