Qu’est ce que le Waqf ?

Publié le par HABIBA

Le Waqf qui signifie étymologiquement « l’emprisonnement d’un bien légué dans le but de l’exploiter à des fins autres que son propre usage » , est l’immobilisation d’un bien pour le faire fructifier et en donner le bénéfice aux pauvres. En d’autres termes, le Waqf est une sadaqa ou aumône continue dont les récompenses, l’utilité et les effets qui en découlent augmentent durant la vie du donateur et continuent après sa mort ; ses bénéfices étant distribués chaque année (fonds de roulement).  

Un des premiers Waqf a été fait par Omar Ibn Al Khattâb (compagnon du Prophète) qui est venu voir un jour le Prophète en disant : "Oh! Prophète de Dieu, j'ai gagné à Khaybar des richesses comme je n’en ai jamais gagné auparavant. Que veux-tu que j’en fasse ? »Le Prophète d’Allah (SWS) dit :« Si tu le veux, tu peux conserver la partie initiatrice et donner ses bénéfices en charité de telle sorte que cette partie initiatrice ne puisse être vendue, achetée, donnée en cadeau ou léguée. »

Pendant ses années de prospérité, la nation musulmane a entrepris de continuer la sunna du Waqf, conservant la partie investie tout en affectant les bénéfices et les produits des rentes aux causes nobles. Ceci devînt une grande ressource pour les causes charitables au sein de la communauté musulmane.  

L’histoire témoigne de l'importance du Waqf dans l'édification des mosquées et des institutions scientifiques ainsi que la prise en charge de  l’hébergement des étudiants et les salaires des professeurs.  

Dans le domaine de l’éducation et de la recherche scientifique, les fonds du Waqf financèrent quelques-uns parmi les plus grands travaux médicaux tels que le livre de Ibn-Rushd (Averroès) « Al-Kuliyât Fit-tibb » qui fut plus tard traduit dans plusieurs langues et devint la référence de base pour enseigner la médecine dans le monde occidental. Il faut citer aussi le livre d’Al-Kazi « Al-Haawi »’le livre de Ibn-Sina (Avicenne) « Al-Qânoun » et « Al-Kuliyât » le livre écrit par Ali Ibn-Issa, l’ophtalmologue renommé.  

Dans le domaine des services de la santé, les fonds du Waqf ont été utilisés pour la construction de l’hôpital et l’école de médecine de Dar Al-Shifa en Egypte en 875 AH, le complexe médical Mouristâne à Bagdad et l’hôpital Mansûri, pour les bénéfices desquels Ibn-Annafîss – celui qui découvrit le système circulatoire – donna sa maison et sa bibliothèque comme Waqf. Dans la seule cité d'Andalousie de Cordoba, il y avait quelque 500 hôpitaux soutenus par les Waqfs. 

De riches musulmans donnèrent en Waqf  les terres situées dans un rayon de 100 mètres de chaque côté de la ligne de chemin de fer s’étendant depuis Istanbul jusqu’à Bagdad et Médine. Sans compter les milliers d’auberges pour les voyageurs, les provisions pour les orphelins et les fontaines.

 

Le Jardin de la bienfaisance :

Le Secours Islamique a lancé un nouveau programme afin d’ouvrir une porte du vaste jardin de la bienfaisance en semant huit graines de la générosité par le Waqf, qui bénéficiera  aux pauvres et aux nécessiteux.

Vous pouvez contribuer à ce grand projet en acquérant une ou plusieurs actions du programme Waqf, en votre nom ou à celui d'un de vos proches (vivant ou décédé). 

Chaque action est évaluée à 1300€ (desquels 200€ sont destinés aux frais administratifs). Le Waqf sera investi selon les méthodes les plus justes et les plus rentables pour vos actions humanitaires.  

Les huit graines : Les domaines humanitaires dans lesquels nous développons le programme Waqf sont :

  • Waqf Eau et Assainissement : les contributions sont destinées entièrement à creuser des puits et à faciliter l’accès à l’eau potable dans plusieurs pays comme le Soudan, le Mali, le Pakistan, l’Inde et le Bangladesh.

  • Waqf Orphelins : il est destiné à financer les activités en faveur des orphelins:  la scolarité, la formation, la santé et l’éducation.

    Le Secours Islamique parraine plus de 3000 orphelins.

  • Waqf Santé : les projets de santé mettent l’accent sur les traitements médicaux et la lutte contre les maladies épidémiques, ainsi que la mise à disposition d’une assistance médicale pour les handicapés. 

  • Waqf Éducation : il s’agit de promouvoir des projets d’éducation que le Secours Islamique met en place dans les écoles, les centres de formation professionnelle et les centres d’alphabétisation, ainsi que d’autres projets destinés aux enfants victimes de la pauvreté, et qui sont les derniers à être envoyés à l’école et les premiers à abandonner leurs études.

  • Waqf Activités économiques : il est destiné aux activités générant des revenus pour les familles pauvres.

  • Waqf "Sacrifice" : le Secours Islamique offrira chaque année un sacrifice en votre nom. Le sacrifice bénéficiera aux nécessiteux dans plus de 25 pays.

  • Waqf Secours d’urgence : il permet de mettre en œuvre des programmes de secours au profit des victimes des grandes catastrophes: tremblements de terre, famines, guerres, inondations...

  • Waqf Général : en versant votre contribution, vous nous laissez le choix du programme humanitaire que nous soutiendrons.

     

     


    Et après, que devient mon action ?

    Vous recevrez, chère donatrice, cher donateur, un acte ainsi qu’un rapport annuel présentant les réalisations de votre action Waqf. Figureront également les progrès des projets soutenus par votre action Waqf.

     Au Secours Islamique, nous considérons que le fonds du Waqf est un soutien capital pour notre travail de secours et de développement, qui consiste à soigner les malades, nourrir les pauvres, loger les réfugiés et redonner le sourire et l'espoir aux orphelins.

    Article tiré de http://www.secours-islamique.org/

Publié dans => La Zakât

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article