L'histoire de A.

Publié le par HABIBA



Assalamou alaykoum, je m'appelle A., j'ai 22 ans, je suis d'origine iranienne, et musulmane depuis le 7 décembre 2002.


Le chemin parcouru pour en arriver là a été assez escarpé. J'espère que mon histoire vous aidera si vous voulez devenir musulman !


Ma famille est iranienne, et, en France depuis la génération de ma grand-mère. Ils sont venus en France et malheureusement n'ont pas emporté l'Islam dans leurs bagages.


En effet, ils sont venus ici en réfugiés politiques pour fuir le nouveau régime qui est arrivé en Iran suite à la révolution. Ma grand-mère semble toujours assez marquée par ces évènements politico-religieux et a développé depuis une haine envers les musulmans. C'est très triste, mais ça existe (beaucoup de personnes -dont moi !- ont essayé de lui faire changer d'avis, mais personne n'a réussi).


Donc, quand j'étais petite, il n'était pas question que je devienne musulmane pour ma famille. Alors, à mes 10 ans, sous prétexte de mieux "m'intégrer dans cette société française" et en me disant qu'il "faut avoir une religion", ils ont voulu me baptiser, chose que j'ai accepté. A cet âge-là, on obéit à ses parents et ses aînés sans mettre leur jugement en doute ; j'étais trop jeune pour comprendre.


Suivent donc quelques années de cours de catéchisme et de lecture de la Bible. Je n'étais pas très emballée, je me sentais même à part et en marge des autres petits chrétiens français ; et surtout, vers 14 ans, je commençais à trouver inconcevable que Jésus soit appelé "fils de Dieu" et je trouvais que les chrétiens ne respectaient pas assez (voire pas du tout) les lois des Evangiles. Je ne dis pas que tous les chrétiens sont comme ça, mais ceux que je connaissais l'étaient, et j'avais même honte de faire partie de leur religion à certains moments. Bref, déjà qu'avant je n'allais que très rarement à la messe, là, du coup, je n'y allais plus du tout.


Et je me suis complètement détournée de Dieu, j'ai commencé à avoir plein de problèmes dans ma vie, j'ai lâché les études, j'ai cherché du taf, je suis partie du foyer familial, et j'ai vraiment eu galères sur galères. Bref, j'étais complètement égarée.


J'entendais souvent parler de l'Islam, et quand je posais des questions à ma famille, je n'obtenais pas de réponse, c'était carrément tabou. Alors j'ai acheté une version traduite du Coran, et ça a été le déclic. Déjà, savoir que chaque verset est authentique et n'a pas été modifié par les hommes me mettait en confiance, et me fascinait.


Puis, au fil de la lecture, j'ai découvert que, effectivement, Jésus était prophète et non pas "fils de Dieu". Ça aussi ça m'a rassurée. Chaque verset me fascinait et m'apprenait quelque chose de concret sur la vie, notre passage sur la terre, j'avais enfin trouvé un vrai sens à ma vie. C'était comme si j'avais trouvé la clé qui ouvre mon coeur. J'avais vraiment le sentiment que je venais -enfin!- de naître. Et c'est par la Grâce d'Allah, bien entendu.


A mon avis, le Coran et la Sunnah suffisent comme lecture pour une vie entière ; il y a tellement à apprendre et à comprendre!


Mais j'avais peur de la réaction de ma famille si jamais je me convertissais. Alors, je continuais à lire, surtout à la bibliothèque de l'Institut du monde arabe (je vous la conseille, si vous n'y avez pas encore été) et plus je lisais, plus j'apprenais, plus je ne comprenais pas le point de vue de ma famille, plus je leur en voulais de ne pas m'avoir transmis cette magnifique religion, plus je voulais sincèrement devenir musulmane.


Puis j'ai connu de nombreuses épreuves, qui m'ont forgée. Ces épreuves ont été des évènements très difficiles, ce n'est pas nécessaire de détailler. Je loue Allah de m'avoir fait traverser tout cela, car j'ai beaucoup appris. Début décembre 2002, le calme semblait revenir, je me suis dit que c'était le moment de me convertir. Et voilà !


Je remercie Allah de m'avoir tournée vers l'Islam.


Je remercie Allah pour Sa Toute-Puissance, pour Sa Patience, pour Sa Miséricorde et pour Sa Grâce.


Louange à Allah ! Qui aurait pu penser, le jour où j'ai été baptisée, que je deviendrais musulmane! Allah est Grand et Plein de Grâce.


Ma famille n'est toujours pas au courant, mais je ne pense pas que ce soit le plus important.


Le plus important est de servir Allah, de Lui obéir et de L'adorer, de mettre toute notre confiance en Lui, et de s'en remettre à Lui quelle que soit la situation. Car Allah est Omniscient et Il sait ce qui est bon pour nous.


Juste une petite anecdote : quand j'avais environ 7 ans, mon arrière grand-mère est venue en France chez ma grand-mère pour lui rendre visite, (elle était la dernière musulmane de la famille) et un jour ma grand-mère m'a demandé d'amener le thé dans la chambre qu'occupait mon arrière grand-mère, je suis rentrée et elle était en pleine prière, je ne comprenais pas ce qu'elle faisait et je suis ressortie de la pièce. Quelques jours avant de me convertir, je me suis retrouvée en galère de logement, et ma grand-mère m'héberge, dans cette même pièce, où je fais mes prières maintenant.


Je souhaite à tous les non musulmans de se convertir un jour et de découvrir la sagesse et le chemin d'Allah.


Je me sens enfin épanouie, et pour tout ce qui m'est arrivé depuis ma naissance, je me dois d'être reconnaissante envers Allah.


Car dans chaque épreuve, Allah nous propose une leçon à apprendre ;

Car dans chaque situation, Allah nous propose une bonne action à faire ;

Car dans chaque tentation, Allah nous propose une issue de secours ;

Car après chaque erreur, il y a la Miséricorde d'Allah ;

Car dans chaque verset du Saint Coran, Allah nous expose la Vérité. Pure.


Louanges à Allah!!! 



http://www.air-islam.com/convertis/recits/recit-A.html

Commenter cet article