Noces

Publié le par HABIBA



Notre mort c’est nos noces avec l’éternité

Quel est son secret ? « Dieu est un »

Le soleil se divise en passant par les ouvertures de la maison

Quand les ouvertures sont fermées la multiplicité disparaît

Cette multiplicité existe aussi dans les grappes :

Elle ne se trouve plus dans le suc qui sourd du raisin.

Pour celui qui est vivant dans la lumière de Dieu,

La mort de cette âme charnelle est un bienfait

A son sujet ne dit ni mal, ni bien,

Car il est passé au dessus du bien et du mal.

Attache tes regards sur Dieu, et ne parle pas de ce qui est invisible,

Afin que dans ton regard Il mette un autre regard.

C’est la vision des yeux corporels qui constitue cette vision

Pour laquelle n’existe aucune chose invisible et secrète.

Mais quand le regard est tourné vers la lumière de Dieu,

Sous une telle lumière quelle chose pourrait bien être cachée ?

Bien que toutes les lumières émanent de la lumière divine

Ne nomme pas toutes ces lumières « lumière de Dieu »

C’est la lumière éternelle qui est la lumière de Dieu ;

La lumière éphémère est l’attribut de la créature et de la chair.

C’est la lumière infernale qui luit dans les yeux des créatures

Sauf pour celles dont c’est Dieu même qui oignit les yeux de khol

Son feu est devenu lumière pour Son ami Abraham

Les yeux de l’intelligence sont ignorants comme les yeux de l’âne

O Dieu, qui confère le don de la vision!

L’oiseau de la vision s’envole vers toi avec l’œil du désir !

Rumi

 


Publié dans Poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article